Réforme des retraites : Éric Woerth se dit favorable à une adoption par amendements

Posted on

L’ancien ministre du Travail balaye l’idée que cette méthode, qui divise, serait un quelconque «passage en force».

Il fait partie des rares à ne pas s’y opposer. Dans Les Échos lundi 19 septembre, l’ancien ministre du Travail ex-LR devenu Renaissance, Éric Woerth, s’exprime en faveur d’une réforme des retraites sous la forme d’amendements adossés au texte du budget. L’hypothèse, formulée par Emmanuel Macron la semaine dernière, crispe pourtant une grande partie de la classe politique. À commencer par son allié du MoDem, François Bayrou, qui y voit un «passage en force».

À lire aussiRetraites : réunion entre les partenaires sociaux et le ministre du Travail ce lundi

Mais Éric Woerth ne «partage pas» cette idée. Selon lui, «il n’y aurait aucune précipitation, puisqu’en réalité, le débat sur le sujet est permanent». Il s’agit davantage de faire preuve de «pédagogie» et de «force de conviction», et «nous en avons parfaitement le temps cet automne». «La lenteur n’est pas une condition de la réussite», a-t-il affirmé.

«Un marqueur symbolique»

Car, pour le député de l’Oise, il y a urgence à réformer. Et «à tort ou à raison, les retraites sont devenues un marqueur symbolique de la capacité réformatrice du gouvernement». «Pourquoi attendre ?», interroge donc Éric Woerth, qui reconnaît qu’on ne peut pas «décrire tout un système dans le PLFSS, mais on peut prendre les mesures les plus difficiles». «On a besoin d’une nouvelle réforme des retraites, et de cesser de politiser à outrance le sujet», insiste-t-il encore.

À lire aussiUn amendement pour réformer les retraites qui fait polémique

À deux semaines de la rentrée parlementaire, l’ancien sarkozyste formule également une mise en garde à l’attention de l’exécutif. «Le risque du compromis permanent, c’est d’affaiblir les réformes. (…) L’addition de demi-mesures ne fait pas une mesure.» Celui qui considère que «le 49-3 n’est pas un outil tabou» ajoute : «Le gouvernement doit fixer des objectifs collectifs concrets. (…) Le pire risque pour la France, encore une fois, c’est l’immobilisme.»

À VOIR AUSSI – «Je ne pense pas que la droite puisse encore croire en cette réforme des retraites», estime Arthur Berdah

Jasaseosmm.com Smm Panel is the best and cheapest smm reseller panel Buy Facebook Verification for instant Instagram likes and followers, Buy Verification Badge, Youtube views and subscribers, TikTok followers, telegram services, and many other smm services. telegram, and many other smm services