Retraites : réunion entre les partenaires sociaux et le ministre du Travail ce lundi

Posted on

Ce week-end, la CFDT et François Bayrou ont mis en garde l’exécutif sur la tentation d’aller trop vite sur ce dossier explosif.

Le gouvernement réunit une nouvelle fois les partenaires sociaux pour parler d’un des dossiers les plus explosifs du quinquennat. Ce lundi matin, à 9h, le ministre du Travail, Olivier Dussopt, recevra ces acteurs lors d’une «réunion de concertation sur notre système des retraites», a-t-on appris de la rue de Grenelle. L’occasion également d’éplucher les conclusions du Conseil d’orientation des retraites (COR), publiées en fin de semaine dernière.

Invité de Dimanche en Politique sur France 3, le ministre a expliqué que cette réunion visait d’abord à construire un consensus autour du rapport du COR. «Tout le monde a une interprétation qui peut être propre», a reconnu Olivier Dussopt, ajoutant s’attendre à des discussions sur les hypothèses retenues par les experts pour effectuer leurs calculs. En outre, l’exécutif souhaite profiter de cette réunion pour déterminer quels partenaires sociaux «partagent la même envie» de transformer le système des retraites. Améliorer le système des retraites devra toutefois passer par des mesures pour assurer la viabilité de l’ensemble, a-t-il averti : «J’entends toutes les demandes […] mais j’attends aussi des propositions», a nuancé le membre du gouvernement.

Le ministre, qui attend la publication d’un «avis du comité de suivi des retraites» en fin de semaine prochaine, a également confirmé que la notion d’âge pivot, centrale dans la réforme systémique portée par Edouard Philippe, était abandonnée. Il est cependant resté vague sur les paramètres précis vers lesquels l’Élysée souhaite progresser, se contenant de rappeler que le départ à la retraite à 65 ans n’était pas un «totem».

Un amendement au PLFSS mènerait à «l’opposition frontale» de la CFDT

Quelques heures plus tôt, le Haut-commissaire au plan, François Bayrou, a lancé un avertissement formel à l’exécutif dans un entretien publié par Le Parisien . «Je suis opposé au passage en force. Si on se lance dans cette voie-là, alors nous sommes certains de coaliser d’abord les oppositions entre elles, puis de diviser la société française», mettait en garde le proche d’Emmanuel Macron, questionné sur la possibilité de modifier les retraites via un amendement au budget de la sécurité sociale (PLFSS), cet automne. «Il se trouve que c’est moi qui porte cette réforme. […] Aujourd’hui, toutes les hypothèses sont ouvertes et sur la table», lui a répondu Olivier Dussopt, ajoutant qu’un amendement faisait «partie des procédures possibles».

Nul doute que le dépôt d’un amendement déclencherait un torrent de réactions : les oppositions et toutes les organisations syndicales sont vent debout contre cette piste. Même au sein de la réformiste CFDT, l’hypothèse fait bondir : «S’ils décident de passer par le PLFSS, nous serons en opposition frontale», a martelé le patron du syndicat, Laurent Berger, dimanche. «La CFDT sera vent debout et en opposition. […] On s’y opposera par tous les moyens», a-t-il martelé ensuite, ajoutant que son organisation quitterait aussi le Conseil national de la refondation (CNR), dans cette hypothèse. L’exécutif est averti.

Jasaseosmm.com Smm Panel is the best and cheapest smm reseller panel Buy Facebook Verification for instant Instagram likes and followers, Buy Verification Badge, Youtube views and subscribers, TikTok followers, telegram services, and many other smm services. telegram, and many other smm services