Ukraine : un employé de l’OSCE condamné à 13 ans de prison par les séparatistes prorusses

Posted on

Les séparatistes prorusses de l’est de l’Ukraine ont condamné lundi 19 septembre à 13 ans de prison un employé de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) accusé de «haute trahison», ont rapporté les agences russes. En avril, le ministère de la Sécurité d’Etat de la région séparatiste de Lougansk avait annoncé avoir arrêté deux membres de la mission de l’OSCE dans la région, Dmitri Chabanov et Maksim Petrov, accusés d’avoir transmis des informations à des services de renseignement étrangers.

«Les juges reconnaissent Dmitri Chabanov coupable (…) et le condamnent à purger une peine de 13 ans d’emprisonnement», a déclaré lundi la Cour suprême de la région séparatiste de Lougansk, citée par l’agence Ria-Novosti. Quelques heures plus tard, la même cour a prononcé le même verdict à l’encontre de Maksim Petrov, qui a travaillé comme interprète pour l’OSCE, selon les agences russes.

À lire aussiEn Ukraine, les séparatistes ayant combattu aux côtés des Russes jugés pour «trahison d’État»

D’après le ministère de la Sécurité des séparatistes, «l’enquête a établi que Dmitri Chabanov, en tant qu’assistant à la sécurité sur la base de patrouille avancée de Stakhanavoskaïa, avait transmis des informations confidentielles» à «des représentants de services de renseignement étrangers». Le ministère affirme que Dmitri Chabanov a été recruté en 2016 par un ancien officier du SBU, les services de sécurité ukrainiens, et un agent de la CIA en Ukraine.

Selon les autorités séparatistes, Dmitri Chabanov a commis des actes de «haute trahison» entre août 2021 et avril 2022. La secrétaire générale de l’OSCE, Helga Schmid, a vivement dénoncé lundi la condamnation des deux employés à l’issue de «soi-disant procédures judiciaires». «Je demande leur libération immédiate et inconditionnelle», a-t-elle déclaré dans un communiqué, ajoutant par ailleurs qu’un troisième employé de l’OSCE était détenu par les séparatistes.

La semaine dernière, l’OSCE avait affirmé que les accusations portées contre ses collaborateurs étaient «montées de toutes pièces». Basée à Vienne depuis son instauration en 1975, l’OSCE est née au coeur de la Guerre froide pour favoriser le dialogue Est-Ouest. Elle compte 57 Etats membres dont les pays de l’Otan comme ceux dans l’orbite russe.

À lire aussiCrimes de guerre en Ukraine et en Arménie: «Quand la propagande autorise le crime sadique, le chef ne manque jamais d’employés»

Les employés condamnés lundi faisaient partie d’une mission d’observation déployée dans l’est de l’Ukraine en 2014 après des accords ayant permis de réduire l’intensité des affrontements qui avaient éclaté cette année-là entre les séparatistes soutenus par Moscou et les forces de Kiev. Cette mission de l’OSCE a quitté les deux régions séparatistes de Donetsk et de Lougansk dans la foulée du déclenchement de l’offensive russe en Ukraine en février.

À VOIR AUSSI – Dans les territoires libérés, les Ukrainiens témoignent de la torture par l’armée russe

Jasaseosmm.com Smm Panel is the best and cheapest smm reseller panel Buy Facebook Verification for instant Instagram likes and followers, Buy Verification Badge, Youtube views and subscribers, TikTok followers, telegram services, and many other smm services. telegram, and many other smm services